Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

COURSE PROMO 500 CUP MAGNY-COURS

 

Arrivé sur le circuit le mercredi dans la soirée, une bonne nuit nous attend avant la première séance d’essai libre le jeudi à 11H00. Malheureusement le réveil se fait sous la pluie. Après avoir monté les pneus pluie pour la première on part pour un e véritable découverte; le circuit et la conduite sous la pluie avec ces pneus.  La moto réagit bizarrement, elle parait très lourde et ne veux pas s’inscrire en courbe, je me fais déposer par tout le monde durant les trois premiers tours. Mais j’aime déjà ce circuit avec de grandes courbes rapides et des pif-paf  en fond de 4!!! Après quelques frayeurs je m’énerve et me dit que si les autres passent vite avec des pneus pluie pourquoi pas moi? Je me rends alors compte que ces pneus tiennent très bien et qu’il est possible de rouler très vite sous la pluie, je me fais enfin plaisir. Les trois autres séances de la journée, qui se sont déroulées sur une piste sèche m’ont permis de validé les réglages de démultiplication et des amortisseurs.

Vendredi durant les deux séances d ‘essais sur piste sèche, j’en profite pour m’amuser et on s’arsouille un peu avec les autres pilotes. Je ne fais pas la dernière séance de la journée et j’en profite pour mettre des pneus neufs pour les qualifications et les courses. La soirée est toujours aussi conviviale dans les paddocks de la 500 cup.

 

Samedi matin, comme souvent depuis le début de l’année, on est dans les premiers pour notre séance qualificative. La piste est sèche, on va pouvoir s’amuser. Je pars dans le paquet et je met eux tours avant d’avoir un tour un peu clair et de retomber sur un autre groupe dans les derniers virages du circuit. La pole ne sera pas pour ce tour, dommage. Je me retourne et aperçois vincent (#7), je lui fait signe de me suivre pour qu’il améliore ces chronos. Le tour suivant je rentre au stand demander à ma femme mon chrono et ma position. Je suis pour l’instant sixième avec un chrono en 2.06 minutes. Je repars en lui disant que je peux faire 2.02 minutes. Il ne me reste que quelques minutes mais il n’y a personne devant moi sur la piste. Je fait encore deux tours et je rentre au stand où ma femme m’annonce que je suis troisième!!!! Je ne la crois pas! J’attend cinq minutes et la feuille des temps sort, je suis en fait quatrième chrono en 2.03minutes, le leader du championnat faisant la pole dans son dernier tour. Vivement la première courses à 17H00, pour une fois que je pars en première ligne.

 

La première finale.

Juste avant le départ on apprend que le poleman est déclassé car  sa moto fait 104 DB au lieu des 102 réglementaires, il partira donc de la dernière place.

Je me retrouve donc  troisième sur la grille de départ, ca fait tout drôle ! Il ne faut pas que je rate mon départ. La piste est encore humide car il a plu dans l’après midi, le tour de reconnaissance s’effectue très doucement, mais il n’y a quasiment plus d’eau sur la piste. On se replace sur la grille et on part pour le tour de chauffe! Je prends un super départ mais au premier virage passe sur une trace d’humidité que je n’avais pas vu dans le tour de lancement…. Je me retrouve sur le dos au milieu du bac à gravier! La moto juste le guidon et le levier de frein tordu, mais elle ne veux pas redémarrer. Apres plusieurs essais, elle repart enfin et je regagne la piste. Je me dis que ca ne sert à rien de rouler trop vite, le directeur de course va m’attendre pour prendre le départ la course! ERREUR! J’arrive dans la dernière chicane du circuit et m’aperçois que mes petits copains ont pris le départ sans moi. Je ne sais pas trop si finalement j’ai le droit de faire la course ou pas? Après un court moment d’hésitation je me lance dans une folle remonté. Je double les premiers concurrents au freinage  au bout de la ligne droite et je passerai ma course à doubler. Dans le dernier tour, je double Greg (23) et je vois au loin vincent (7) mais il est trop tard pour revenir sur lui. Je rentre dans les stand heureux de ma course car je me suis bien amuser mais déçu car je ne pense pas être dans les dix premiers alors que je pouvais faire podium. Je suis envoyer dans le parc fermé et je comprends alors que je suis CINQUIEME et vraiment heureux!

Je passerai la soirée a pensé les plaies de ma moto.

 

La deuxième finale.

Dimanche 13H30, départ de la deuxième finale, mais cette fois il fait beau et la piste est totalement sèche. Il faut que je me détende pour ne pas reproduire la bourde de la première finale. La procédure de départ se passe bien et je prends un assez bon envol. Je me retrouve quatrième au premier virage mais je repasse troisième des la sortie. Au virage du château d’eau le premier tombe, je me retrouve deuxième. Je m’accroche à Aurélien (8) qui freine plus tard que moi et passe plus vite dans les épingles mais je compense dans les grands virages rapides. Je vais le suivre ainsi pendant deux tours sans me soucier de ceux qui sont derrière. Au freinage au bout de la ligne droite, Patrice(24) me passe. Je veux absolument garder ma deuxième place, alors je resserre ma trajectoire pour mieux ressortir du virage, mais je perds l’avant et toute chance de podium!! Je relève la moto, le levier de frein est encore tordu, et je ne trouve pas le point mort pour repartir dessuite. Beaucoup de concurrent me passent. Je repartirai parmi les derniers, encore une fois. Au final, malgrès quelques soucis de freinage je réussirai à remonter dixième, dans la même seconde que le huitième. Dommage.

 

Le bilan du Week-end est mitigé. Je suis vraiment rassurer car je sais maintenant que j’ai la vitesse pour rouler devant mais il va falloir que j’apprenne à gérer une course et mes nerfs. Rattrapage prévu pour Pau Arnos dans deux semaines!

Partager cette page

Repost 0
Published by